Soulager une infection urinaire

Soulager une infection urinaire

Voilà qu’au beau milieu de la nuit, (ou à un autre moment d’ailleurs) l’envie d’uriner vous prend et là… les symptômes sont sans appel : vous avez une infection urinaire.

Souvent sans gravité, il faut tout de même consulter votre médecin qui vous aidera à poser un diagnostic sûr.

L’infection urinaire ou cystite est très courante chez les femmes, la cause la plus fréquente est une bactérie qui sévit dans l’urètre et dans la vessie. Les symptômes sont les suivants :

  • Vous avez fréquemment besoin d’aller aux toilettes, c’est même là que vous vous sentez le mieux, mais les mictions sont faibles, voire inexistantes ;
  • Vous éprouvez une sensation de brûlure pendant la miction ;
  • Vous avez de la fièvre ou des frissons ;
  • Vous souffrez de crampes abdominales et de douleurs dans la région pelvienne ;
  • Votre urine est trouble ou d’une couleur inhabituelle (jaune foncé ou verdâtre) ;
  • Il y a des traces de sang dans votre urine ;
  • Votre urine a une odeur forte.

Laissée sans traitement, cette bactérie peut aussi attaquer vos reins et les endommager. C’est pourquoi, je le répète, une visite chez votre médecin est indispensable.

Comment soulager une infection urinaire ?

En attendant, pour soulager cette sensation très inconfortable voire douloureuse, il existe différentes astuces de grands-mères. Je vous livre celles qui fonctionnent très bien pour moi. Cela ne guérit pas, mais atténue la douleur, sachant qu’il ne faut pas prendre certains médicaments pour le cas où une éventuelle analyse d’urine serait prescrite (cela risque de fausser les résultats).

Je commence par boire beaucoup d’eau dans une minimum de temps. Je bois 1,5 litre en moins d’heure. A cela, j’ajoute une préparation de bicarbonate de soude : une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau, c’est pas terrible au goût, mais ça soulage ! Puis, je me fais une tisane de thym avec la valeur d’une cuillère à soupe de thym (frais du jardin c’est encore mieux) pour un litre d’eau. Laissez infuser 10 minutes et j’en consomme une tasse toutes les deux heures. Enfin, dans la mesure du possible, pensez à vous reposer au maximum.

Dans la majorité des cas, après le prélèvement urinaire (ECBU) vous pourrez prendre le traitement, souvent unidose, prescrit par votre médecin, et tout rendre dans l’ordre en quelques heures.