Répulsifs mouches faits maison

Voici des répulsifs contre les mouches faits maison très efficaces.Répulsifs mouches faits maison

La belle saison arrive, et viennent les mouches ! Que faire pour s’en débarrasser ? Les aérosols ou autres répulsifs en tous genres, les papiers tue-mouches accrochés au plafond, ça coûte assez cher, c’est peu esthétique et de plus c’est souvent nocif pour l’environnement  Voici un bon vieux truc de grand-mère, une solution naturelle et radicale, qui ne coûte presque rien : Un Citron et des Clous de Girofle Un citron, une quinzaine de clous de girofle, une petite coupelle suffisent.

Piquez des demi-citrons de clous de girofle, et placez ces derniers dans des coupelles. Puis disposez un dans chaque pièce de la maison. A renouveler toutes les deux ou trois semaines.
Autre astuce : S’il y a des mouches dans la cuisine, des feuilles de menthe hachées placées sur le rebord de la fenêtre peut les dissuader de traîner sur le plan de travail, tandis que de faire pousser du basilic peut aussi les éloigner de la cuisine. D’autres plantes qui peuvent agir efficacement pour peu qu’elles soient bien broyées comprennent les brins de lavande, la tanaisie, le pouliot et la rue dans une jarre. L’huile de ricin et les plants de tomate sont aussi connus pour éloigner les mouches. Le chrysanthème, à l’origine de la pyréthrine, peut être aussi un dissuasif pour les mouches. Placez des bouquets de ces plantes dans un vase avec de l’eau un peu partout dans la maison. La fragrance du chrysanthème perdure au-delà de la vie de la fleur, il vaut donc mieux utiliser des fleurs séchées.
Enfin, faites un pot-pourri anti-mouche. Si vous appréciez d’assembler des plantes séchées, cela pourrait être un bon moyen de décourager les mouches, pour peu qu’elles soient changées régulièrement pendant les mois d’été :
  • Mélangez dans un bol des feuilles d’eucalyptus, de laurier et des fleurs de trèfles.
  • Suspendez le mélange dans de petits filets. Accrochez les petits sacs là ou fourmillent les mouches.
  • Écrasez de temps à autre les feuilles ou le petit sac pour permettre aux huiles essentielles de se répandre.
  • Remettez des feuilles et fleurs fraîches environ tous les deux mois.

On n’aime pas les mouches, car elles se posent et transportent des matières auxquelles il vaut mieux ne pas penser, comme les matières fécales, des plaies et des choses en décomposition. Mais avant de les écarter complètement, gardez à l’esprit qu’elles siègent aussi sur les fleurs et les plantes et sont en fait elles aussi des agents de pollinisation pour beaucoup de plantes, parmi lesquelles des cultures céréalières. Tout n’est pas noir et blanc dans la gestion de la vermine !